Jacques Brel – Les bourgeois (1961)
Vidéo et paroles

By | 26 juin 2017

Paroles de la chanson « Les bourgeois »
chantée par Jacques Brel

 

  1   Le cœur bien au chaud
  2   Les yeux dans la bière
  3   Chez la grosse Adrienne de Montalant
  4   Avec l’ami Jojo
  5   Et avec l’ami Pierre
  6   On allait boire nos vingt ans
  7   Jojo se prenait pour Voltaire
  8   Et Pierre pour Casanova
  9   Et moi, moi qui étais le plus fier
 10   Moi, moi, je me prenais pour moi
 11   Et quand vers minuit passaient les notaires
 12   Qui sortaient de l’hôtel des «Trois Faisans»
 13   On leur montrait notre cul et nos bonnes manières
 14   En leur chantant:

 15   Les bourgeois, c’est comme les cochons
 16   Plus ça devient vieux, plus ça devient bête
 17   Les bourgeois, c’est comme les cochons
 18   Plus ça devient vieux, plus ça devient…

 19   Le cœur bien au chaud
 20   Les yeux dans la bière
 21   Chez la grosse Adrienne de Montalant
 22   Avec l’ami Jojo
 23   Et avec l’ami Pierre
 24   On allait brûler nos vingt ans
 25   Voltaire dansait comme un vicaire
 26   Et Casanova n’osait pas
 27   Et moi, moi qui restais le plus fier
 28   Moi j’étais presque aussi saoul que moi
 29   Et quand vers minuit passaient les notaires
 30   Qui sortaient de l’hôtel des «Trois Faisans»
 31   On leur montrait notre cul et nos bonnes manières
 32   En leur chantant:

 33   Les bourgeois, c’est comme les cochons
 34   Plus ça devient vieux, plus ça devient bête
 35   Les bourgeois, c’est comme les cochons
 36   Plus ça devient vieux, plus ça devient…

 37   Le cœur au repos
 38   Les yeux bien sur Terre
 39   Au bar de l’hôtel des «Trois Faisans»
 40   Avec maître Jojo
 41   Et avec maître Pierre
 42   Entre notaires on passe le temps
 43   Jojo parle de Voltaire
 44   Et Pierre de Casanova
 45   Et moi, moi qui suis resté l’ plus fier
 46   Moi, moi je parle encore de moi
 47   Et c’est en sortant vers minuit, Monsieur le Commissaire
 48   Que tous les soirs, de chez la Montalant
 49   De jeunes peigne-culs nous montrent leur derrière
 50   En nous chantant:

 51   Les bourgeois, c’est comme les cochons
 52   Plus ça devient vieux, plus ça devient bête
 53   Les bourgeois, c’est comme les cochons
 54   Plus ça devient vieux, plus ça devient…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *