Yves Montand – Page d’écriture (1962)
Présentation, vidéo, paroles et mémo FLE

By | 6 août 2017
Archives du site, article #12
 
Ces derniers jours j’ai présenté deux versions différentes de la chanson Saint-Germain-des-Prés de Léo Ferré et cela m’a remis en mémoire un coffret de 3 CD, sorti en 1989 au Japon, qui s’appelle L’âge d’or de Saint-Germain-des-Prés. On trouve sur internet plusieurs CD portant le même nom, mais le coffret dont je parle n’est plus en vente. Je ne sais pas si ce coffret de CD a été disponible en France. Il porte le logo Philips. Je suppose qu’il a d’abord existé sous forme d’un coffret de disques 33 tours. En tout cas, le coffret offre presque une centaine d’enregistrements (des chansons et des interviews) et est accompagné d’un livret broché de 100 pages contenant les paroles des chansons et leur traduction en japonais. Je pense que c’est l’un des plus beaux joyaux de ma discothèque. Avant d’aborder la chanson d’aujourd’hui, et parce que je vais présenter plusieurs extraits de ce coffret dans les jours qui viennent, voici un aperçu du contenu :

Jacques Prévert (Yves Montand, Agnès Capri…)
De Michel de Ré à Yves Robert (Mouloudji, Les Frères Jacques)
Boris Vian, grand satrape de Saint-Germain-des-Prés

Chansons d’auteurs (Raymond Queneau, Jean-Paul Sartre)
Saint-Germain-des-Caves (Claude Luter, Claude Bolling)
De Léo Ferré à Francis Lemarque
 

J’ai choisi la chanson d’aujourd’hui pour faire plaisir aux étudiants débutants en français. Sur un texte de Jacques Prévert, une musique de Joseph Kosma, Yves Montand semble beaucoup s’amuser.
 
(Archives du site : cet article a été écrit en 2011, dans la toute première version de ce blog.)
 




Paroles de la chanson « Page d’écriture »
chantée par Yves Montand

( Texte : Poème de Jacques Prévert   Musique : Joseph Kosma )

 

  1   Deux et deux quatre
  2   Quatre et quatre huit
  3   Huit et huit font seize…
  4   Répétez ! dit le maître
  5   Deux et deux quatre
  6   Quatre et quatre huit
  7   Huit et huit font seize.
  8   Mais voilà l’oiseau-lyre
  9   Qui passe dans le ciel
 10   L’enfant le voit
 11   L’enfant l’entend
 12   L’enfant l’appelle:
 13   Sauve-moi
 14   Joue avec moi
 15   Oiseau !
 16   Alors l’oiseau descend
 17   Et joue avec l’enfant
 18   Deux et deux quatre…
 19   Répétez ! dit le maître
 20   Et l’enfant joue
 21   L’oiseau joue avec lui…
 22   Quatre et quatre huit
 23   Huit et huit font seize
 24   Et seize et seize qu’est-ce qu’ils font ?
 25   Ils ne font rien seize et seize
 26   Et surtout pas trente deux
 27   De toute façon

 28   Et ils s’en vont.
 29   Et l’enfant a caché l’oiseau
 30   Dans son pupitre
 31   Et tous les enfants
 32   Entendent sa chanson
 33   Et tous les enfants
 34   Entendent la musique
 35   Et huit et huit à leur tour s’en vont
 36   Et quatre et quatre et deux et deux
 37   À leur tour fiche le camp
 38   Et un et un ne font ni une ni deux
 39   Un à un s’en vont également.
 40   Et l’oiseau-lyre joue
 41   Et l’enfant chante
 42   Et le professeur crie:
 43   Quand vous aurez fini de faire le pitre !

 44   Mais tous les autres enfants
 45   Ecoutent la musique
 46   Et les murs de la classe
 47   S’écoulent tranquillement.
 48   Et les vitres redeviennent sable
 49   L’encre redevient eau
 50   Les pupitres redeviennent arbres
 51   La craie redevient falaise
 52   Le porte-plume redevient oiseau




Pour les étudiants de FLE

Dès les premiers jours de votre étude du français vous avez certainement appris par cœur les chiffres et les nombres de 1 à 20. Vous êtes donc familiers de deux, quatre, huit, seize. Mais saviez-vous que les écoliers français d’autrefois apprenaient la table d’addition sur le modèle « X et X, Y » (ou « X et X font Y » ) et selon un rythme et une mélodie très proches de ce que chante Yves Montand ? Vous connaissez aussi « Répétez ! », mais savez vous qu’on ne peut dire le maître, que pour un maître d’école, c’est à dire un instituteur ?




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *